Laisser parler sa créativité

Laisser parler sa créativité

François Xavier Driant - photographe coporate Lyon

Le Projet 34, c’est quoi ?

C’est une série de portraits réalisés en studio, avec un éclairage de studio composé de plusieurs torches et édité en couleur.

Contrairement au projet précédent, j’utilise, pour le projet 34, un éclairage studio. J’ai souhaité changer d’éclairage pour éviter une impression de déjà vu pour un second projet consécutif. J’ai également souhaité me donner l’occasion de travailler la lumière artificielle puisqu’il est possible de choisir le nombre de sources lumineuses, leur orientation, leur intensité, etc.

Pour le projet 34, je souhaite continuer, dans une certaine intimité, à travailler la sensualité et la féminité. Le cadrage est assez large et intègre le buste et les jambes. La tenue est donc une part importante de ce projet qui se compose d’une veste , si possible sans vêtements dessous et un pantalon assorti pour le bas, les pieds nus.

Pourquoi un projet comme celui-là ? A quoi sert-il ?

Les premières motivations pour ce projet sont pratiquer et communiquer.

La photo est un peu comme un sport : pour progresser, il faut pratiquer et pratiquer et pratiquer encore. S’adapter à chaque situation d’éclairage, à chaque personne qui pose. Et puis quoi de meilleur que de pratiquer sa passion ?

Enfin, et c’est essentiel en photo selon moi, il est question de continuer sans cesse à développer ma créativité. Comme photographe, j’ai des images qui traverse mon imagination et que j’ai besoin de réaliser d’abord et de travailler ensuite pour les emmener vers un résultat qui fasse « Waaouuuh » quand je les regarde.

Enfin, ce projet est également l’occasion pour moi de créer un petit réseau de personnes fiables avec lesquelles je peux imaginer continuer à faire des projets photographiques.

Je me retrouve authentique et simple, vraie, sans fards et belle sans jeu d'apparence. Comme une sublimation de moi, à la rencontre sensible de ma féminité. J'en suis très émue. Cette alchimie a été rendue possible par l’œil singulier et bienveillant de François-Xavier, sa douceur et son respect. Je l'ai choisi, lui, pour vivre cette expérience unique. Et son parti pris, contrepied si nécessaire de la représentation sophistiquée et sexualisée de la femme qui aurait pu me faire me perdre.

Cécile

Nous avons chacune posé pour François-Xavier en partant d’expériences différentes en matière de photographie : cela correspondait à l’une des premières expériences d’Ina avec un photographe professionnel et une expérience un peu plus familière pour Hélène. Notre expérience photographique avec François-Xavier a commencé très naturellement. François-Xavier a su nous mettre à l’aise aussi bien l’une que l’autre grâce à ses conseils et à son professionnalisme. Ce projet nous a aidé aussi bien l’une que l’autre dans la prise de conscience de soi et notre image. Ce fut une belle expérience et un pas vers l’acceptation de soi

Ina et Hélène
François Xavier Driant - photographe coporate Lyon

Depuis un long moment j’avais cette idée en tête de faire des photos de femmes avec un des vêtements assez « typés » avec pour objectif de faire ressortir la féminité.

Quand on regarde une photo figurant une femme plus ou moins vêtue/dévêtue, chacun aura une réaction différente. Que l’on soit femme ou homme, cette réaction, quelle que soit ma photo, elle est inévitable, incontrôlable. Les raccourcis peuvent être vite pris quand c’est un homme qui fait des photos de femmes. Pour autant, en ce qui me concerne, il ne sera jamais question d’une vulgarisation de la femme, de son corps, pas plus de son image.

Je veux bien plaider la naïveté mais j’ai envie de croire qu’un homme peut encore prétendre mettre en valeur le corps d’une femme sans pour autant être taxé d’intentions douteuses. Bien entendu, je ne peux parler qu’en mon nom d’homme et de photographe.

Le Projet 34 démarre par une séance photo chez Hélène avec Ina. Il démarre par l’envie de faire des photos ensemble, tout simplement et, à cet instant, sans projet particulier.

Les photos ci-contre sont issues de cette séance photo chez Hélène. J’aurais pu en publier des dizaines tant j’aime l’ambiance et la lumière naturelle. Lors de cette séance de plusieurs heures, nous avons laissé arriver les idées, les photos.

Projet 34 - l'origine

Projet 34 - la première séance en studio

Puis l’envie et le besoin de démarrer un second projet sont devenues de plus en plus présentes.

Pour éviter un côté répétitif après le projet 85 mais aussi pour pratiquer et développer la photographie en studio, je décide de laisser de côté pour un temps la lumière naturelle. Progresser dans la composition de l’éclairage de studio est particulièrement important pour mon travail.

Comme à chaque fois, je fais appel à Ina et Hélène, nous nous enfermons une après midi entière en studio. On teste les éclairages, les postures. Je commence à tester également un traitement différent en post production (d’où les résultats différents sur les images que je vous présente – photos de gauche).

Les photos apparaissent sur l’écran du pc au fur et à mesure que je déclenche pour que chacun, les filles y compris, puisse analyser le résultat et éventuellement se corriger et en tout cas donner son avis : c’est un travail d’équipe !

Projet 34, première journée de prise de vue

Projet 34, deuxième journée de prise de vue